Hommages

Jean-Claude Corbel

today08/11/2021 2 1

Arrière-plan
share close

Jean-Claude Corbel

Il reste indissociable de génériques cultes comme “les Cosmocats”, “Olive et Tom” ou “la bande à Picsou”, mais aussi, pour la génération “la 5”, des chansons des “Bee Hives” et des “Mister D” dans les dessins animés “Embrasse-moi Lucile” et “Cynthia, ou le rythme de la vie”.

C’est à l’âge de cinq ans que Jean-Claude commence la musique en s’initiant au tambour, puis, parce que cet instrument dérange ses voisins, à la mandoline. Il se mettra ensuite à la guitare lorsqu’il entrera au conservatoire. A 14 ans il chante, dans un petit groupe de poésies et de chansons, des chansons de Brassens et d’autres et remporte le second prix d’interprétation avec “les foux du roi”. Puis il s’essaye au rock en répétant avec un groupe, avant de faire de l’art lyrique.

Dans les années 80, il rentre dans la maison de disques Adès où il rencontre Claude Lombard, avec qui il chantera beaucoup de génériques et avec qui il se liera d’amitié. Parallèlement aux chansons pour enfants, il représente la France à l’Eurovision, participe à des comédiens musicales (comme la reprise des “parapluies de Cherbourg” orchestrée par Michel Legrand) et accompagne en concert des artistes comme Thierry le Luron ou Linda de Suza. Plus tard, dans les années 90, il montera avec Jean-Pierre Savelli un spectacle en province, enregistrera des albums de Noël, apparaitra dans “la chance aux chansons” et accompagnera sur scène encore d’autres artistes (Charles Aznavour, Michel Sardou…). Il participera également à divers films de Disney comme “la belle et la bête” en tant que chanteur, mais aussi comédien.

Malheureusement, Jean-Claude sera emporté par une crise d’asthme le 30 avril 1996. Il n’aura pas réussi à devenir un chanteur très célèbre mais néanmoins son nom reste à jamais gravé dans le coeur de ceux qui apprécient les génériques de dessins animés de leur enfance.

Écrit par: animix

Rate it

Article précédent

Hommages

Takao Saito

Takao, fils de barbier, est né le 3 novembre 1936 à Sakai dans la préfecture d'Osaka ,meurt le 24 septembre 2021 d'un cancer du pancréas, à l'âge de 84 ans. Takao, fils de barbier, est né le 3 novembre 1936 à Osaka. Durant sa vie scolaire, c'est le meilleur élève en dessin, mais aussi en bagarre. Il pensait faire une carrière de boxeur. Cependant, après le collège, il se penche sur le métier de mangaka, fortement influencé […]

today08/11/2021

Commentaires d’articles (1)

Les commentaires sont fermés.

0%