Animes

LADY OSCAR

today09/11/2021 1

Arrière-plan
share close

LADY OSCAR

Lady Oscar, animé débarqué en France en 1986, grâce à la chaîne ANTENNE2. Créer pas la mangaka, dessinatrice, chanteuse lyrics RYOKO IKEDA née à OSAKA le 18 décembre 1947. De son vrai nom « Versailles no bara » pour vous traduire La rose de Versailles, animé qui marqua toute une génération de petite fille, faisant d’elle les femmes qu’elles sont devenu aujourd’hui, pour la plus pars.

 Commençons pas le commencement. Lady Oscar qu’est-ce que c’est ?

Lady Oscar est un animé (comme je l’ai dit plus haut) provenant du Japon. Qui fut à l’origine réalisé en 1979 (je n’ai pas la date exacte j’en suis désolé) par le studio japonais TMS – > « Tokyo-Movie-Shinsha », d’après un manga créer par Ryoko Ikeda, publié en 1972 au Japon. Cependant à son arrivé en France, l’animé sera pas mal censuré à cause de passage trop violent, ou parlant visiblement de prostitution et autre, avant que nous puissions le découvrir sur nos écrans de télévision, la France pensant quelque peu à tort que tous les « dessins animés Japonais » était pour un publique jeune, mais passons. Le générique Français portant le même titre que l’animé, sera chanter par Marie Dauphin sur les paroles de Paul Persavon, plus connus sous le nom d’Antoine De Caunes. Il est le fils de Georges De Caunes et Jacqueline Joubert en charge à cette époque des programmes jeunesse de la chaîne ANTENNE2. Pour la narration, ce fut la voix bien connue de Jean Topart assurant une narration mettant bien dans l’ambiance de la série.

– C’est bien joli tout ça mais l’histoire de Lady Oscar, c’est quoi ?

Voici donc l’histoire de cette anime magnifique… Et poignant.

Fin du XVIIIème siècle dans une famille noble de France les DE JARJAYES, le foyer s’apprête à accueillir un heureux événement, le général De Jarjayes priant pour que ce soit un garçon, tombera de haut, lorsqu’il apprendra que l’enfant née est… Eh oui une petite fille. Excédés de n’avoir que des filles, le général De Jarjayes prendra une décision radicale et sans appel « Cet enfant sera un garçon et s’appellera Oscar ! » ainsi commence l’histoire de Lady Oscar.

Ainsi débutera l’histoire. De ce fait, l’éducation d’Oscar sera purement et simplement militaire, se qui lui permettra quelques années plus tard d’entrée dans la garde royale en tant que capitaine. Oscar sera alors chargé de la protection de la jeune dauphine destinée à devenir reine de France, Marie-Antoinette. Et le secret d’Oscar dans tout cela ? Il sera passé sous silence, seul sa famille et son ami d’enfance André, sont au courant de ce qu’il en est vraiment. On découvrira alors au fur et à mesure des aventures d’Oscar, que notre cher capitaine se liera d’amitié avec la future reine devenant son ami et accessoirement son confident. Marie-Antoinette, partagera alors ces peines, ces douleurs et autres avec Oscar, qui pour certaines choses la comprend complètement, en discutant ainsi avec la reine, indirectement (ou pas) Oscar se voit porté in poids supplémentaire sur les épaules. Qui plus est comme-ci cela ne suffisait pas, Oscar s’inquiète pour le peuple de Paris entendant de plus en plus les rumeurs de leur colère et revendication, faisant germés la graine de la révolution. Bien que noble de naissance, Oscar s’intéressera de plus en plus au problème du peuple, finissant par se retrouvé tiraillé entre son devoir de soldat et sa sympathie pour le peuple Français.

Reste maintenant à savoir… Quel camp choisira Oscar…

Voilà en résumé, l’histoire de Lady Oscar. Pour conclure, Lady Oscar est un anime qui à marqué l’enfance de beaucoup, un graphisme révolutionnaire, changeant de ceux que les Français sont habitué à voir découvrant ainsi le « côté obscur » si l’on peut dire du SHOJO habituellement plus…Léger et joyeux si l’on peut dire. On apprend en même temps une partie de l’histoire de France non-négligeable, ainsi que le fait que parfois la vie peu se montré odieuse, cruelle et douloureuse. Je vous conseil chaudement de regardé l’animé et lire les mangas. On y découvre des visages parfois au-delà des apparences…Où fidélité et loyauté sont aussi bien présent et rare de nos jours comme le dit une des personnes que je me suis permis de consulter pour avoir son avis, que vous retrouverez à la fin avec l’avis d’autre personnes.

AVIS DE FAN :

 CEDRIC« Lady Oscar à cassé les normes de la condition de la femme à cette période. Le graphisme était magnifique, cependant avec le recul, il manque un « petit quelque chose ». Un remix serait bien, du moment que l’histoire et le style graphique est respecté. »

AURELINE« J’ai connu Lady Oscar, un peu plus tard grâce à la chaîne manga. Je suis une grosse fane d’histoire, en suivant les aventure d’Oscar, je me suis amusé à chercher des sites internet sur le sujet (historique, personnages…) J’ai adoré le côté historique de la série, mais aussi le fait que sous le côté « paillettes » du shojo, l’histoire est bien plus sombre. Elle parle des relations humaines, du sacrifice de la liberté et le fait de se battre pour ses convictions, ainsi que pour le bien du plus grand nombre. »

 MAËLYS TREMBLAY: « J’ai appris l’histoire de France avec cette série. D’ailleurs, je me suis refait la série sur le replay de TF1. Clairement, le fait que le personnage d’Oscar sorte des clichés habituelle de l’époque est intéressant. Elle avait beau être une femme, elle était forte dans l’adversité par chois ou obligation. Encore maintenant, je suis admiratrice de ce qu’elle représente. »

 LAURENCE« J’ai adoré Lady Oscar, déjà pour le côté historique (je suis une mordue d’histoire), mais aussi pour l’histoire en elle-même. Et pas seulement celle d’Oscar, mais aussi celle des personnages autres de la série. Comment un père, à put ainsi décider du destin de sa propre fille ? J’aime aussi le sens de la loyauté des personnage, l’amour d’André fidèle jusqu’au bout à Oscar. Leurs destin tragique et injuste. La royauté aussi souffre et nous montre un visage de la reine Marie-Antoinette autre que celui que l’on connait. Celui d’une mère qui voit malheureusement son enfant mourir à petit feu, sans pouvoir rien faire. Oscar à se côté « rebelle » ou je me retrouve. Sa fidélité et sa loyauté sont des exemples, qui font défaut de nos jour »

 REMERCIEMENT

Un grand merci à mes amis(es) qui ont accepté de me répondre, de leur franchise dans leur dire, me certifiant quelque part qu’effectivement pour beaucoup de petites filles ayant vu la série, ont forgé leur caractère fort et combattif grâce à la série Lady Oscar. Et je fais partie de c’est petites filles. Cette série à marqué mon enfance plus que d’autre, et je reconnais que quelque part oui, Oscar à été un exemple pour moi comme beaucoup l’on dit pour sa force, son courage et sa loyauté. Un animé que je vous recommandé chaudement, qui vous fera ressentir toute sorte de sentiments et qui sait peut-être comprendre un peu mieux notre histoire.

Écrit par: animix

Rate it

Article précédent

Animes

Miyuki

Miyuki Synopsis : Masato a 16 ans et vit depuis peu avec sa demi-sœur Miyuki Wakamatsu plus jeune d'un an, qu'il n'avait pas vu depuis près de 6 ans. Cette dernière est une fille joyeuse et espiègle, si bien qu'une complicité va très vite s'installer entre les deux jeunes gens. Au lycée, Masato est amoureux de sa camarade de classe, la belle et timide Miyuki Kashima, et, malgré ses maladresses, il réussit à attirer son attention. […]

today09/11/2021

0%