Animes

Max et compagnie (Kimagure Orange Road)

today09/11/2021

Arrière-plan
share close

Max et compagnie (Kimagure Orange Road)

Synopsis :

Après un déménagement, Max (Kyôsuke Kasuga) et sa famille se retrouvent dans une autre ville. Il est inscrit au lycée de son quartier. Il a quinze ans et est doté, comme ses deux sœurs Manu et Fanny (Manami et Kurumi), de pouvoirs surnaturels : téléportationtélékinésiepsychokinésie, don de voyance, capacité de voyager dans le temps… Max va faire la rencontre de Sabrina (Madoka Ayukawa), musicienne rebelle qui a quinze ans elle aussi. Il fait ensuite la connaissance de Pamela (Hikaru Hiyama), la meilleure amie de Sabrina, qui tombe immédiatement amoureuse de Max.

Max se retrouve alors dans une situation où il ne va jamais oser repousser Pamela pour ne pas la heurter, tout en étant épris de Sabrina. La situation est d’autant plus délicate quand on sait que les deux filles sont amies d’enfance : en repoussant durement Pamela, il risque de perdre définitivement Sabrina, tout en n’étant pas absolument sûr des sentiments de celle-ci. Il se rapproche donc de Pamela pour être bien vue, pour rester et pour voir Sabrina…

Critique :

Pour moi, une série incontournable des années 80-90, avec des personnages parfois drôles, parfois attachants, parfois émouvants, dans des situations improbables à rocambolesques, mais mais le tout dessinant une véritable histoire d’amour que les films clôtureront non sans larmes.

Madoka, toute capricieuse qu’elle soit, est capable d’énormément de tendresse, protectrice envers ses amis, et amoureuse de ce garçon qui l’aime en retour, mais chacun cachant ses véritables sentiments à cause d’une grosse incompréhension 🙂

Des personnage secondaires très amusant, entre Komatsu et Hatta, Manami et Kurumi, et meme notre karatéka Yusaku, et chacun à droit à son épisode personnel ! Quelques épisodes “hors trame” comme le fameux “Tap Gun”, qui pourtant quand on regarde la trame de ceux-ci, reflètent l’histoire globale de KoR.

Les OAV sont de très bonne factures et raconte quelques histoires secondaires du manga.

Les films clôturent la série et l’étendent (Shin Kimagure Orange Road) avec beaucoup d’intelligence, car pour moi, ce triangle amoureux ne pouvait pas finir sans qu’Hikaru n’en souffre. Mais nous verrons plus tard, que même si elle s’est sentie trahie, elle n’en est ressortie que plus forte.

Enfin pour finir, ce qui est magnifique pour moi dans Kimagure Orange Road, c’est le chara design d’Akemi Takada, qui a transposé plus que magnifiquement le manga (qui malheureusement lui avait son graphisme comme défaut). Et les musiques sont magnifiques, gaies et poignantes au grès des épisodes qu’elles soulignent.

Pour conclure, je pense que c’est une série que je conseil vivement pour des néofites.

Soirée Spéciale que Radio-Animes.net avais proposer : 

Interview faite sur la chaîne Mangas :

 

Écrit par: animix

Rate it

Article précédent

Animes

Kuroko no basket

KUROKO NO BASKET Est un anime de type SHÖNEN signifiant garçon/adolescent en Japonais (si je ne m’abuse) A SAVOIR ! le shönen n’est pas vraiment un « type de manga/anime » mais un therme qui détermine le publique ciblé en « priorité » si l’on peut dire. Cependant tout le monde peu le regardé (enfin tout dépend de l’anime/mangas). Désolé, je m’éloigne un peu du sujet.   – « KUROKO NO […]

today09/11/2021 6

0%